Logo Matha

Cours

Blog

Classement

Besoin d'aide ?

Rejoins-nous ! actifs

Infos pratiques

Coding Days devient Matha 🥳

En savoir plus
cold emailingwebmarketing

Mail de prospection : comment rédiger un cold emailing qui déchire

Tu veux prospecter des clients par mail pour développer ton chiffre d’affaires ? On t’explique ici comment rédiger un mail de prospection efficace !

Alexandre Montenon

Alexandre Montenon

Content Manager / Spécialiste en Stratégie Editoriale

ven. 23

octobre 2020

8mn

de lecture

Je ne vais pas te refaire la liste des avantages du cold emailing, je t'ai déjà tout bien expliqué dans mon article "Prospecter par mail et savoir convaincre grâce au cold emailing".

Ce que je vais t'expliquer ici, c'est comment réussir ton mail de prospection commerciale. C'est une chose dont je fais l'expérience depuis quelque temps, vu que je lance fréquemment des séquences mails dans le cadre de ma stratégie de marketing automation.

Et comme tout débutant, j'ai fait des erreurs. Puis j'ai appris de mes erreurs. Je me suis documenté, je me suis amélioré avec des études de cas, je me suis entouré de copywriters pour obtenir les meilleurs conseils.

Et comme je suis sympa et généreux, je te fais un cadeau en or : je te donne tous mes bons tuyaux pour prospecter efficacement avec un cold emailing qui déchire. T'es chaud, tu brûles ? On y va, alors !

Déjà, c'est quoi un cold emailing ?

Petit rappel nécessaire, tout de même : le cold emailing, c'est la prospection par email de prospects avec lesquels lesquels tu n'as jamais eu de contact. Des prospects dits “froids”.

C'est un peu comme quand j'ai commencé dans la vente de fenêtres en PVC : je devais aller frapper aux portes, sans savoir sur qui j'allais tomber. Je ne connaissais pas les revenus de la personne qui allait m’ouvrir, ses habitudes de consommation, ses motivation d'achat.

Tes challenges dans cet exercice :

  1. Que ton email arrive dans la boîte mail de tes prospects
  2. Que tes prospects ouvrent et lisent ton email
  3. Que celui-ci génère un intérêt (manifesté par un clic sur un lien, une 2ème ouverture du mail, le téléchargement d’une PJ…) et un échange, une interaction.

Le cold emailing est là pour “réchauffer” le prospect, le mettre dans une condition favorable à une vente potentielle, mais très rarement à vendre directement ton offre !

Première étape : optimiser son taux d'ouverture.

Quel objet de mail pour un meilleur taux d'ouverture ?

❌ Ce qu’il ne faut pas faire

1. Les objets commerciaux

Personnellement, je n'ouvre jamais les emails qui affichent en objet :

  • Mise en relation,
  • Prise de rendez-vous,
  • Découvrez notre service, etc.

En gros, tout ce qui sent le message de prospection commercial à plein nez. Tu peux le faire hein, mais ton taux d'ouverture risque d'être assez faible.

2. Les objets spams

Attention, certains mots sont listées par les barrières de protection anti spam : si tu les utilises, il y a de grandes chances que ton email soit bloqué et n’arrive même pas dans la boîte mail de tes prospects !

Retrouve dans cet article de Codeur.com la liste la plus exhaustive des expressions à bannir.

✅ Ce que l’on préfère

Alors, qu'est-ce qui va motiver ton destinataire à ouvrir ton mail ?

  1. Le sentiment d'appartenance,
  2. La proximité
  3. La curiosité
  4. La confiance
  5. La personnalisation
  6. Le cadeau

Des exemples d'objets d’emailings que j'utilise fréquemment :

  • Si vous êtes rédacteur web, ça peut vous intéresser (quand je vends de la formation par mail)
  • Votre site est 20ème sur le mot clé XXX (quand je vends du SEO)
  • Ce n'est pas tous les jours facile d'être e-commerçant (quand je vends du marketing de contenu)
  • Pourquoi votre site ne décolle pas dans Google ?
  • Nous avons un contact en commun…
  • Si vous devez lire un article, c'est bien celui-ci ! (quand je fais du lead nurturing)

Tu as compris le truc ? On passe à la suite : faire en sorte que ton destinataire lise ton mail jusqu'au bout !

Comment bien rédiger un emailing btob ?

C'est là où ça devient intéressant : ton prospect a cliqué sur ton mail, vu que ton objet lui a tapé dans l'œil. Ce serait dommage de le perdre en si bon chemin !

Pour ça, on ne passe pas par 4 chemins : on applique les règles du copywriting et du storytelling.

❌ Ce qu’il ne faut pas faire

Bonjour Monsieur X,

Je suis {NOM - PRÉNOM}, directeur commercial de {NOM DE LA COMPAGNIE}, plateforme de communication multicanale professionnelle.

En cette période de post-confinement, il est primordial de communiquer efficacement pour informer et rassurer clients; prospects et collaborateurs.

Je souhaiterais m'entretenir avec vous brièvement par téléphone pour vous présenter nos solutions et des cas concrets de communications réussies que vous pourriez mettre en place pour relancer votre activité.

Auriez-vous des disponibilités la semaine prochaine ? [lien calendly]

En gros, ici :

  1. Je ne comprends pas ce que le prospecteur propose concrètement
  2. Le mail n’est pas du tout personnalisé par rapport à moi

Résultat : je n’ai aucune envie de perdre du temps à discuter avec lui

✅ Ce que l’on préfère

Mes 8 tips pour écrire un mail marketing efficace

  1. Commence par une phrase d'introduction de 10 mots, percutante et personnalisée.
  2. Sois bref : limite-toi à 150 mots maximum.
  3. Garde en tête que ton objectif est d'obtenir un premier rendez-vous qualifié, la vente arrivera après (on vend rarement par email).
  4. Ne parle pas de toi. Le prospect a besoin de savoir que l'on s'intéresse à lui, à ses besoins. Pose des questions, mets-toi à sa place, montre que tu comprends ses défis et ses problématiques.
  5. Ne rédige pas ton email comme une newsletter, avec mise en page soignée et photos à l'appui. Rédige ton mail simplement.
  6. Rédige une séquence d'email. Ton premier mail doit inclure une suite logique de 3 mails supplémentaires pour relancer ton prospect.
  7. N'oublie jamais d'inclure un call-to-action à la fin de ton mail, pour inciter ton prospect à te répondre et améliorer ton taux de conversion.
  8. Utilise des connecteurs qui vont donner envie à tes lecteurs de lire jusqu'au bout :
  • "Et regardez ceci"
  • "Et vous ne savez pas ce qui est pire ?"
  • "Mais tout d'abord, je préfère vous prévenir..."
  • "Ce n'est pas tout : le point le plus important est…"
  • "Je vais vous faire une confidence..."
  • "Je vous donne la preuve tout de suite…"

Les prospects ont besoin d'être piqués par la curiosité, d'être interrogés, d'être prévenus, de se sentir proches de leur interlocuteurs et d'avoir des preuves de ce que tu avances.

Le mot de la fin

Maintenant que je t'ai expliqué comment rédiger un bon cold emailing, tu devrais pouvoir commencer à prospecter pour trouver de nouveaux clients. Et ramener tout plein de business à la maison !

Cependant, tu ne dois pas t'arrêter là. Tu dois aussi savoir :

  1. comment envoyer ton mail de prospection B to B pour toucher un maximum de prospects
  2. comment automatiser ta prospection par mail

Et n’oublie pas que c’est en forgeant que l’on devient forgeron. N’hésite donc pas à multiplier les modèles de mails que tu souhaites envoyer, et à analyser les résultats pour savoir lesquels fonctionnent le mieux.

Une fois que tu auras ton modèle idéal, tu pourras alors le personnaliser à ta guise pour susciter davantage l’intérêt chez ton lead.

Bonnes ventes !

Tu veux aller plus loin ? Découvre le leçon d’une 1h de Clémentine, avec toutes les étapes pour créer une campagne de cold emailing sur Lemlist !

cold emailingprospectionWebmarketing