Logo MathaPlateformeTémoignagesLeçonsMentorsTarifsJe m'inscris
entrepreneuriat

Comment monter son entreprise ?

Tu veux t’émanciper, devenir ton propre patron et créer une activité qui te ressemble ? Suis ces 6 étapes, et donne naissance à une entreprise solide, comme tu l’imaginais !

Alexandre Montenon

Content Manager / Spécialiste en Stratégie Editoriale

dim. 13

juin 2021

5mn

de lecture

Tu as une passion dans la vie : tricoter des gants en laine.

Chaque année, tes amis te disent que si tu les mettais en vente, ils feraient un malheur dans le monde entier et en toute saison (oui oui, même l’été).

Et un beau matin, tu te réveilles et tu te dis qu’aujourd’hui, c’est TON jour : tu vas créer une entreprise innovante pour vendre tes gants en laine. Excellente initiative !

Mais avant de vendre tes gants sur internet ou en boutique, il faut passer par la case apprentissage : comment monter son entreprise ?

Ne t’en fais pas : ça n’a rien de sorcier. Il faut juste suivre quelques étapes, pour bâtir un projet d’entreprise solide et pouvoir répandre la joie avec tes jolis gants en laine.

Tu es prêt.e ? On t’explique les 6 étapes à suivre pour créer une entreprise !

1 - Faire une étude de marché

Tes gants sont superbes, tout le monde te le dit. Mais est-ce qu’il y a suffisamment de clients qui vont aussi les trouver à leur goût ?

La première étape avant de créer sa boîte, c’est de s’assurer que le projet entrepreneurial est viable d’un point de vue commercial.

Avant de faire ton offre, il faut donc que tu vérifies que tu auras des demandes. Comment ?

En répondant à certaines questions :

  • Quels produits vas-tu proposer ? Tu l’auras deviné : des gants.
  • Quel est l’état du marché actuel ? Autrement dit : est-ce qu’il y a beaucoup d’entreprises dans l’artisanat de gants ? Et est-ce qu’ils ont des clients ?
  • Quels clients vises-tu ? Il faut que tu caractérises ton client type, celui qui est le plus susceptible d’acheter tes gants.
  • Par quels produits sont-ils intéressés ? Les déclinaisons de couleurs, les formes…

Pour faire une étude de marché bien complète, tu peux trouver toutes ces réponses sur internet. Directement sur le site des concurrents, ou grâce à des sondages sur les réseaux sociaux.

2 - Réaliser un business plan

Une fois que tu sais que ton projet de création d’entreprise a de l’avenir, il s’agit de le solidifier en le rendant concret. Que ce soit pour toi-même ou pour convaincre les banques de te prêter de l’argent, tu vas devoir réaliser un business plan.

Un business plan, c’est quoi ?

C’est un document (PowerPoint, fichier, papier, même sur du bois si ça te chante) qui permet de prouver la viabilité de ton projet.

En gros, en voyant ton business plan, une personne extérieure doit se dire “Waouh, ça c’est une idée d’entreprise bien aboutie !

Et pour ça, ton business plan doit comporter certains éléments :

  1. La présentation de ton entreprise
  2. La présentation de tes gants en laine
  3. Ton étude de marché qui prouve qu’il y a de la demande
  4. Le modèle économique (tout ce qui est budget prévisionnel, plan de financement)
  5. L’analyse de la concurrence

L’objectif au moment de réaliser ton business plan, c’est de montrer que ton projet est solide et que tu y as réfléchi selon un regard professionnel. La confrontation de ton rêve de gants à la réalité du marché !

3 - Financer son projet

Ensuite, vient la question qui coince toujours un peu, la question à un million : comment vas-tu financer ton projet ?

Même si tu tricotes déjà beaucoup, ouvrir une entreprise pour vendre tes créations n’est pas pareil. Il va falloir investir dans de la matière première, dans un site internet, peut-être même dans un local.

Et selon le choix du statut juridique, tu vas devoir faire un apport pour ouvrir ton entreprise (mais ça, on en parlera après).

Il existe tout un panel de solutions de financement pour créer son entreprise :

  • Demander un prêt d’honneur à une banque
  • Demander à tes proches
  • Faire participer les acheteurs intéressés grâce au crowdfunding

A toi de choisir celle qui te convient le mieux !

4 - Choisir son statut juridique

Revenons à la question qui fâche : les formes juridiques. Avant de te mettre à tricoter nuit et jour, tu dois assurer un cadre légal à ton entreprise de gants de laine.

Souvent, la question se résume à deux grandes options :

  • Entreprise

ou

  • Société

Chacune a ses avantages et ses inconvénients, que ce soit au niveau des charges sociales ou des formalités de création d’activité.

Mais surtout, chacune compte beaucoup de déclinaisons particulières. Micro-entreprise, entrepreneur individuel, SARL, société par actions simplifiée

  • Le point négatif : il va falloir éplucher toutes les déclinaisons pour trouver celle qui te convient le mieux.
  • Le point positif : il y a forcément une forme juridique qui convient parfaitement à ce que tu attends de ton entreprise !

Et comme on sait que choisir son statut juridique, c’est pas facile, on a fait un petit récapitulatif des différents statuts juridiques pour ton entreprise (que tu vendes des gants en laine ou autre chose).

5 - Remplir les démarches administratives

Tu as choisi ta structure juridique, tu sais où tu vas et ce que tu dois faire : bravo !

Cependant, on a pas encore fini.

La dernière étape administrativo-officielle, c’est l’étape paperasse.

Eh oui, maintenant que tu as fait le choix de la forme juridique, il est temps de donner vie à ton entreprise. Et pour ça, pas d’autre solution que de te pencher sur les formulaires, les papiers et les déclarations à faire.

C’est exactement pour cette étape-là qu’il faut soigneusement choisir ton statut juridique. Chaque forme juridique a ses particularités en ce qui concerne la paperasse, et certaines sont beaucoup plus simples à gérer que d’autres.

Mais peu importe ton choix, on te donne un petit coup de main pour remplir les démarches administratives ! C’est un peu laborieux, mais quand c’est bien fait ça passe tout seul.

6 - Savoir prospecter et trouver des clients

Enfin, la crème de la crème des étapes, celle qui te permet de rentrer enfin dans le vif du sujet : trouver des clients !

C’est le moment de dégainer tes meilleurs arguments commerciaux, de vanter les mérites de tes jolis gants en laine et d’expliquer aux clients à quel point ils en ont désespérément besoin.

Non, ça ne fait pas de toi un arnaqueur ou un marchand de tapis. Ça fait de toi un chef d’entreprise.

C’est le moment d’être fier.e de ce que tu as créé, et de le crier au monde entier.

Et quelle meilleure manière de faire circuler l’information que de t’en remettre à l’efficacité d’internet ?

Tu peux par exemple :

  • Créer une page sur les réseaux sociaux pour ton entreprise
  • Créer un site web officiel pour ton entreprise
  • Démarcher des clients avec une stratégie de mailing
  • Te faire une place grâce à des articles et posts invités
  • Envoyer tes gants en laine à Bernie Sanders pour qu’il les porte au prochain événement politique

Faire parler de ta toute nouvelle entreprise, c’est la base de la prospection pour trouver des clients.

Le mot de la fin

Créer sa propre entreprise n’a rien de sorcier : tout est une question de préparation, d’anticipation et d’huile de coude.

Pour monter ton entreprise, plusieurs étapes :

  • Faire une étude de marché
  • Réaliser un business plan
  • Financer son projet
  • Choisir son statut juridique
  • Remplir les formalités administratives
  • Prospecter et trouver des clients

Le petit conseil bonus qu’on peut te donner pour réussir le lancement de ton entreprise, c’est de te former avant de le faire.

Et c’est exactement pour ça que Matha est là !

Trouve la formation idéale pour vendre tes gants en laine, et fais décoller ton activité de tricotage.

entrepreneuriatbusiness planetude concurrentielleadministratiffinancement