Logo Matha

Cours

Blog

Classement

Besoin d'aide ?

Rejoins-nous ! actifs

Infos pratiques

Coding Days devient Matha 🥳

En savoir plus
emailingprospectionb2bautomatisation

Prospecter par mail et savoir convaincre grâce au cold emailing

Tu souhaites trouver de nouveaux clients en te lançant dans la prospection par email ? On t’explique tout ce qu’il faut savoir sur le cold emailing !

Alexandre Montenon

Alexandre Montenon

Content Manager / Spécialiste en Stratégie Editoriale

ven. 23

octobre 2020

10mn

de lecture

On est tous un peu flemmards ou timides. L'un comme l'autre, ce sont deux défauts qui nous font procrastiner dans la prospection commerciale de nouveaux clients. Et pourtant, tu en as besoin de ces nouveaux clients. Surtout si tu veux développer ton chiffre d'affaires, ou tout simplement ne pas être au pain sec et à l'eau à la fin du mois.

Bon, je pense que j'ai titillé ton intérêt là.

Eh bien tu sais quoi, il existe une méthode de marketing automatisé qui va faire tout le boulot à ta place. Il faudra quand même que tu bosses un peu en amont, mais tu n'auras plus besoin de prendre ton téléphone ou d'aller frapper à la porte des agences. Cette technique, c'est le cold emailing. Je t'explique tout ça ci-dessous !

Bon déjà, c'est quoi le cold emailing ?

Un prospect, c'est soit froid, soit tiède.

  • Quand il est tiède, c'est du pain béni : ça veut dire qu'il/elle connaît déjà tes services, ton entreprise. Ici, il/elle a un besoin concret et cherche quelqu'un pour le réaliser.
  • Un prospect froid, c'est quelqu'un qui n'a tout simplement jamais entendu parler de toi. Il/elle ne connait même pas le type de produit que tu proposes, ou les enjeux de ce que tu vends pour son entreprise. C'est ce prospect-là qui nous intéresse.

Donc là, il ne faut pas passer par quatre chemins pour contacter ce genre de client.e.s potentiel.le.s à qui tu n'as jamais eu affaire auparavant : un cold email. Littéralement, un email froid (qui correspond au statut du prospect).

Ce cold emailing prend la forme d’une séquence d’emails automatisés, où chaque email va apporter une nouvelle valeur ajoutée. Attention, c’est rarement au bout d’un seul email que tu vas pouvoir vendre ton offre ! L’objectif ici est de “réchauffer” ton prospect en créant de l’intérêt pour ton offre et de l’interaction avec lui, pour qu’il/elle soit suffisamment “mûr.e” à la fin de ta campagne pour finalement convertir.

Quoi, ça ressemble à une prospection téléphonique ? Tu as raison. Mais c'est mieux vu. En plus, c'est moins coûteux et plus efficace.

Les bonnes raisons de craquer

⏱ Gagner du temps

Tu faisais la comparaison avec le phoning (campagne de prospection par téléphone) : avec ce type d’email marketing, tu gagnes un temps fou puisque c'est 100% automatisé. Quand avant, tu prenais ton petit combiné pour appeler un à un tes prospects et te faire raccrocher au nez, tu vas désormais laisser ton ordinateur bosser à ta place.

Ça, c'est la première bonne raison.

💰 Payer peu

La deuxième, c'est que ça coûte que dalle. Si ce n'est du temps. Après avoir créé une base de données de prospects grâce au scraping, tu vas pouvoir lancer ta campagne via notre outil préféré : Lemlist (2 semaines d’essai offertes).

💹 Maximiser les résultats

La troisième raison, ce sont les résultats. Imagine : on remarque un taux d'ouverture de +80% et un taux de conversion de +15% avec le cold mailing. De quoi faire pâlir de jalousie le plus Jean-Claude Convenant d'entre nous !

Ça y est, j'ai piqué ta curiosité ? Alors, passons aux différentes étapes pour mettre en place une bonne stratégie de cold emailing.

Les règles pour rédiger un email qui déchire

J'ai envie de te faire le topo du contenu de l’email parfait en 10 commandement. Tu es prêt.e ?

  1. Concis.e et efficace, tu seras (en gros, fais court !)
  2. Un ton direct voire informel, tu adopteras
  3. Un seul sujet par mail, tu traiteras (et en l'occurrence, un sujet qui intéresse ta cible)
  4. À ton prospect, tu t'intéresseras (tu dois poser des questions)
  5. Des cadeaux, tu lui feras (conseils, tutos, démo offerte, livre blanc....)
  6. L'interaction plutôt que la vente directe, tu chercheras
  7. Tes échanges, tu personnaliseras grâce à la magie des variables de personnalisation
  8. Des relances, tu prépareras (je vais t'expliquer ça un peu plus bas)
  9. Des tests, tu feras (tu peux A/B tester tes objets et le corps de tes emails)
  10. De tes concurrent.e.s, tu te démarqueras (sors donc des sentiers battus)

Tu veux un exemple pertinent ? Voilà un e-mail que j'envoie à mes prospects :

Bonjour {{firstName}},

Suite à l’email d’une de mes collaboratrices, je prends le temps de vous contacter. Je suis Alexandre Montenon, spécialiste en stratégie de contenu.

Et justement, la stratégie de contenu de {{companyName}}, c’est l’une des premières images que vos futur.e.s client.e.s se font de votre marque, mais aussi une source durable de prospects qualifiés.

Cependant, et dites moi si je me trompe, rédiger des articles de blog pour {{companyName}} pose plusieurs difficultés :

  • Le temps nécessaire à la création de contenus
  • La création d’une stratégie pertinente et l'identification des sujets à aborder qui en découle
  • Le recrutement et la gestion d’une personne dédiée (en interne ou en externe)
  • Le coût que peut représenter ce canal d’acquisition

C’est pour répondre à ces problèmes que j’ai créé {{NomDeMaSociété}}.

Stratégie, identification des sujets clefs, planification et rédactions des articles, {{NomDeMaSociété}} s’occupe de tout pour que vous puissiez vous concentrer sur votre coeur de métier.

Quand aurez-vous 10 minutes, cette semaine, pour en parler au téléphone ? Réservez un rdv dans mon agenda -> Lien Calendy

Je partagerai avec vous des clés pour mieux appréhender votre stratégie de contenu, et ce même si nous ne travaillons pas ensemble.

Alexandre

Comment envoyer ton email ?

Tu as rédigé un mail tout beau, tout propre ? Je vais t'expliquer comment faire pour te constituer une base de données de contacts, sans forcément devoir l'acheter. Et ça passe par LinkedIn.

Pour faire simple, LinkedIn est plus qu'un réseau social : c'est un véritable annuaire de professionnels.

  • Première méthode pour récupérer des adresses mail sur LinkedIn : tu le fais à la mano, en sélectionnant tous les critères qui t'intéressent dans la barre de recherche pour afficher les bons résultats.

    Tu invites ensuite les listes de contacts qui t'intéressent. Une fois ajoutés, tu auras accès leurs adresses mails.

  • Deuxième technique : tu te la joues hacker, avec le scraping. Cette solution de growth hacking est expliqué dans ce cours.

Tu as pu créer ton fichier de prospection ? Automatisons maintenant les envois de masse !

Automatiser les séquences d'emails

Il serait apparemment de notoriété publique que pour contacter un.e décideur.se, il faut compter en moyenne 9,1 mails. Rassure-toi, nous n'en enverrons pas autant au risque de vite agacer les destinataires.

Pour ce faire, tu vas pouvoir utiliser Lemlist : ce logiciel te permet de créer une automatisation de tes envois d'emails, pour toucher toute ta liste de diffusion. Tu vas donc pouvoir paramétrer un workflow (scénario), en programmant ton premier mail marketing et les différentes relances.

Exemple :

  • Jour 1 : envoi du premier email
  • Jour 4 : pas de réponse au premier mail. Envoi du mail n°2.
  • Jour 6 : pas de réponse au deuxième mail. Envoi du mail n°3. Etc.

Le mot pour terminer

Comme tu l'auras compris, le cold emailing a une force de frappe phénoménale. Il travaille ta prospection B2B tout seul, comme un grand. Tu n'as plus qu'à analyser les résultats pour améliorer tes campagnes emailing, et à gérer l'ensemble des réponses positives.

Point non négligeable : cette stratégie ne fonctionne qu'avec les mails professionnels. Ne t'amuse pas à contacter des particuliers, qui sont protégés par la RGPD (tu risques gros si tu ne respectes pas la loi).

Prêt.e à te lancer ? Découvre notre leçon dédiée au cold emailing, avec toutes nos recettes de pro pour une campagne réussie !

prospectionemailingautomatisationcold emailing